Comprendre TAR sous linux

Je commence cet article par une image qui raconte tout ce que je veux dire dès le début. En effet, qui parmi nous n’a jamais cherché sur Google avant d’avoir lancé cette commande tar?

tar

Avant de commencer il faut donner la définition de cette commande Linux plus précisément comment extraire un fichier compressé gzip ou bien compresser un dossier ou un fichier vers un fichier gzip ainsi mettre en valeur cette extension.

GZ est un type de compression dédié à Unix et Linux. GZ est l’abréviation de GNU ZIP. Il s’agit d’un format assez ancien, proposé pour la première fois au public en 1992 par Jean-Loup Gailly et Mark Adler. Souhaitant éviter l’utilisation de l’algorithme LZW ainsi que d’autres algorithmes soulevant des problèmes de brevets, ils ont choisi de baser leur algorithme de compression (Deflate) sur les codages LZ77 et Huffman.

L’utilisation de cette commande varie selon les paramètres qu’on indique comme option:

c    – Créer une archive.
x    – extraire un fichier.
v    – afficher la progression d’une archive.
f    – indiquer le nom d’un fichier.
t    – Voir le contenu d’une archive.
j    – filter une archive bzip2.
z    – filter une archive gzip.
r    – Ajouter ou mettre à jour des fichiers ou des dossiers.
W – Vérifier une archive.

Donc si on résume, on peut utiliser cette commande sous différentes méthodes. Je liste ci-dessous les commandes pour compresser un dossier nommé « dossier/ » dans une archive nommée « archive ».

$ tar cvf archive.tar dossier/
Dans cet exemple on crée une archive « c » et on voit le sortie « v » et on indique le nom de l’archive « f ».

$ tar cvzf archive.tar.gz /
Grâce à l’option « z » on indique que c’est un fichier gzip on prend note qu’un fichier .tgz est le même qu’un fichier nommé .tar.gz.

$ tar cvfj archive.tar.bz2 /
On indique que c’est un fichier gzip2 par l’option « j ». A noté qu’un fichier gzip2 prend beaucoup plus de temps à compresser mais le résultat est beaucoup efficace selon la taille de l’archive.

Maintenant, si on remplace « c » par « x », tar décompresse l’archive demandé au lieu de le compresser dans le répertoire indiqué. Et si on le remplace par « t » tar liste les fichiers et les dossiers qui sont déja décompressés. L’option « r » nous permet d’ajouter un fichier ou un dossier dans une archive existante.

Finalement, on a fait le tour de cette commande qui n’est pas aussi compliquée qu’on s’ imagine. il suffit de bien écrire la commande avec les options adéquates. Ce principe est valable pour toutes les autres commandes Linux. Lisez bien l’erreur qu’elle affiche si votre commande n’est pas bien exécutée et  surtout vérifiez le nom du fichier à extraire .

 

 

Tags

About: Chikori

Hi there! Welcome to my personal website. I’m Chokri, a musician, webdesigner and programmer.
The Web is my passion. Followed by a graduate studies in Multimedia & technology it gave me the opportunity to make rich internet applications.
Beyond web development, I am also interested in the graphic side of web interfaces to make use of GUI more attractive and more ergonomic.

You may also like...

My Github Profile